portail-veranda

Quel est le coût moyen pour une véranda ?

Voulez-vous gagner des m2 tout en profitant d’un espace très lumineux ? Installer une véranda dans votre maison est la meilleure solution pour vous. Mais quel est le coût moyen pour la construction d’une véranda ?

Le coût d’une véranda selon les matériaux

Le budget pour se munir d’une véranda varie en fonction de plusieurs éléments. De nombreux matériaux peuvent composer le cadre de votre véranda. Les profilés peuvent être en bois, en PVC, en aluminium ou en fer forgé. Le prix de votre véranda varie donc selon le matériau utilisé. Sachez que la véranda en alu est la plus posée. Elle coûte en moyenne entre 1000 et 1500 euros le m2. La véranda en PVC est la moins chère, elle vaut entre 500 et 1000 euros. La véranda en bois peut coûter entre 1300 et 2000 euros tandis que la véranda en fer forgé revient à 2500 et 3000 euros. Les travaux préparatoires ainsi que les frais de pose s’ajoutent à ce coût (150 à 500 euros le m2). Utilisez un comparateur en ligne afin d’avoir une estimation du coût de la construction de votre véranda. Contactez un artisan près de chez vous afin de trouver la véranda correspondant à votre budget et à vos envies.

Le prix d’une véranda selon le mode de fabrication

Il existe sur le marché de nombreux types de vérandas. On peut citer notamment les vérandas sur-mesure, les vérandas préfabriquées, les vérandas en kit, les vérandas bioclimatiques et les vérandas amovibles. Le prix d’une véranda sur-mesure est compris entre 1000 et 1200 euros le m2, cette véranda est plus chère. Pourtant, vous pouvez la personnaliser au niveau des matériaux, des vitrages, des finitions, de la couleur, de la forme, etc. La véranda sur-mesure s’intègre également au bâti existant.

La véranda en kit est le modèle de véranda le moins cher du marché. Elle coûte 500 euros le m2 au maximum.

Pose de véranda : faites appel à un artisan professionnel

La véranda repose sur des bases solides. Elle nécessite donc des travaux de maçonnerie (la pose d’un muret, la consolidation des fondations, le coulage d’une dalle, etc.). Par exemple, la pose d’un muret permet de prévenir les ponts thermiques entre la véranda et la dalle. Le muret protège également les parois des salissures et des chocs. De plus, une véranda mal construite risque de s’effondrer rapidement. Ainsi, faites appel à un artisan professionnel pour mener à bien votre projet d’installation de véranda. Il dispose d’un véritable savoir-faire et de l’expertise dans ce domaine.

Quitter la version mobile